Actions/Infos

  • Langue:
  • Flux RSS:
  • Le quipu


    Introduction

      Les Incas ne savaient pas écrire. Ils ont inventé un moyen unique au monde pour compter: le quipu.

    Présentation

      Le terme quipu vient du quechua et signifie noeud.

      C'était un ensemble de cordes de couleurs différentes avec des noeuds.

      Le gouvernement inca se montrait extremement méticuleux. Il contrôlait dans le plus grand détail l'intégralité de l'activité des populations qui lui étaient soumises grâce à un système comptable ingénieux basé sur l'utilisation du quipu, l'outil d'enregistrement par excellence de cette période culturelle.

    Mystères autour du quipu

      Beaucoup d'hypothèses existent sur l'utilisation du quipu. On est pratiquement certain qu'il servait à compter.

    Hypothèses

      Les couleurs indiquaient ce qui était compté comme: les personnes, les animaux, les récoltes ou les batailles.

      Les noeuds représentaient la quantité de ce qui était compté.

      Beaucoup de gens possédaient cet objet: les sages, les astrologues, les autorités, les administrateurs, les secrétaires, les comptables, les messagers, ... Les informations mémorisées sur les quipu étaient centralisées par des fonctionnaires de rang élevé.

      Les "gardiens des noeuds", appelés camayocs, de chaque province de l'empire, tenaient à jour les cordelettes du quipu qui était ensuite envoyé au gouvernement central à Cuzco.

      Les quipus étaient conservés dans des locaux où ils étaient suspendus en longues rangées et dans un certain ordre afin de facilement les repérer.

      Toute la difficulté réside dans le fait que l'on ne connait pas précisément les informations que contenaient les quipus.

      Les Incas ne furent pas les seuls à utiliser un système de numération basé sur l'emploi des noeuds d'une cordelette. On retrouve cet usage chez plusieurs peuples polynésiens d'Hawai, indiens d'Amérique du Nord, peuplades d'Afrique et d'Extrême-Orient, ...

    Retour